Une journée de ski de fond à Herrenwies

Pendant les mois de janvier et février, les élèves de CM1 et CM2 monolingues et bilingues sont allés skier à Herrenwies, en Allemagne. Voici le récit d’une journée, rédigé par Alixe (CM1).

Le jeudi 24 janvier 2019, les classes de CM1 et CM2 de Roeschwoog sont allées faire du ski de fond à Herrenwies. Elles sont parties à 9h de l’école et sont arrivées à 10h sur le site. Les jeunes skieurs ont sorti leurs skis et leurs bâtons des soutes du bus. Puis, ils ont chaussé leur skis et ont commencé par faire un petit tour dans un pré. Ensuite ils se sont séparés en deux groupes : l’un a fait des jeux pendant que l’autre descendait des pentes, sans les bâtons. Après avoir changé d’atelier, les élèves ont mangé un bon repas bien mérité puis ils se sont réchauffés dans le bus. A 13h, les jeunes skieurs ont fait une randonnée de 4 km dans la forêt. Ils sont retournés à l’école à 15h45, fatigués mais contents de cette journée.

 

Notre classe transplantée: dernier jour : le musée technique de Speyer

Le matin, nous avons été réveillés à 7h pour notre dernière journée.

Les valises, bouclées la veille (jeudi soir), étaient bien remplies. Nous avons préparé les sandwichs et mangé le petit déjeuner. Ensuite, nous sommes montés dans le bus, destination Technik Museum Speyer. Le trajet ne s’était pas éternisé. Nous sommes arrivés, et, très étonné de voir déjà des expositions, nous sommes descendus du bus. Surpris, heureux et impatients de voir la suite. Nous sommes rentrés dans le bâtiment et nous avons vu des voitures. Nous avons commencé la visite du Museum : L ‘ exposition était très étonnante, aux vues du nombre de train et de voitures. On a vu une navette spatiale et des combinaisons d’astronautes. Il y avait des inventions musicales, nous permettant d’activer un petit orchestre à l’aide d’une pièce. La musique était belle, on l’a beaucoup aimée. Puis nous sommes montés sur une passerelle, qui était très haute. Après nous avons visiter un avion. On est redescendu en bas pour visiter un sous-marin. Il y avait plein de fils et l’odeur n’était pas des plus agréables.

Maya et Emilie

Notre classe transplantée: le défi du centre-ville

Jeudi 13 juin 2019 : Départ de l’auberge, rallye – photo à Heidelberg, balade en péniche et barbecue.

Comme d’habitude, le matin nous avons pris le petit déjeuner, c’était très bon. Puis, nous nous sommes préparés, nous avons terminé le bricolage de la fête des pères, nous avons mangé le repas du midi. Les élèves sont allés au centre – ville grâce au bus, le voyage s’est bien passé.

Puis les maitresses nous ont expliqués les différents défis que nous devions accomplir. D’abord il fallait retrouver (en plusieurs groupes), des lieux qui ont été pris en photos dans le centre – ville d’Heidelberg.

Nous avons eu une liste avec différentes choses à acheter avec l’argent que les maitresses nous ont donné, telles que le journal du jour, un album de jeunesse … Il fallait s’adresser aux commerçant en allemand.

L’activité était très amusante !

Tous les groupes sont donc partis avec l’envie de gagner.

Rendez – vous à côté de la mairie pour le point d’arrivée.

15 h 30, l’arrivée nous avons pris un gouter, nous étions très contents de pouvoir nous reposer un petit peu.

Après cela, on est parti pour prendre la péniche pendant environ 40 min. C’était magnifique, nous avons vu Heidelberg dans les hauteurs avec les belles forêts et les beaux bâtiments.

L’occasion aussi de discuter et de se reposer.

A la fin, ceux qui n’avaient pas encore eu le temps de s’acheter un souvenir, le pouvaient.

Puis nous sommes rentrés à l’auberge et nous avons mangé « barbecue ». C’était super.

Le soir, nous devions nous doucher et préparer nos valises pour le lendemain …

Marion

 

Notre classe transplantée : le château de Schwetzingen

Le mercredi matin les maitresses nous ont réveillé à 06 :30 pour nous habiller et nous brosser les dents puis nous sommes descendus pour prendre le petit déjeuner dans le restaurent de l’auberge. Ensuite nous avons confectionné nos sandwichs en guise de repas de midi. Puis nous sommes remontées pour nous habiller et partir au château de Schwetzingen qui se trouve à 10km de Heidelberg.  Pour les visites nous avons fait deux groupes. Dans le château, il y avait des antichambres qui servaient à faire attendre les gens qui venait pour voir le Prince électeur. Puis il avait les appartements du prince avec le salon, la chambre… A côté, il y avait les appartements de la princesse ou également il y avait la chambre le salon. Dans chaque pièce il y avait des cordes reliées à des cloches qui servaient à appeler les domestiques. Plus loin, il y avait la salle à manger, la chapelle et les salles où ils discutaient avec les ministres. A la fin de la visite nous avions une petite surprise c’était que nous pouvions nous déguiser avec les habits anciens et avons eu un petit cours de danse pour apprendre à danser le menuet. Vers 12h45-13h nous sommes allés manger sur la terrasse surélevée du château. Après un bon déjeuner, nous sommes partis avec les maitresse pour faire un rallye-photos dans les jardins à la française du château. Nous avions des photos et nous devions les repérer dans le jardin et y mettre le bon numéro qui correspondait au plan ensuite nous avions une feuille à compléter avec des indices à trouver. Puis nous sommes rentrées à l’auberge. C’était très bien surtout le rallye photos.

Lucas et Victor

Notre classe transplantée, le château d’Heidelberg

Mardi, nous avons visité le château d’Heidelberg.  Nous sommes partis en bus puis nous sommes montés jusqu’au château à pieds. Ensuite on a mangé le déjeuner dans le jardin du château. Avant d’aller le visiter, les maitresses ont fait des groupes. Puis à 14h00 une dame, la guide, est venue pour nous faire la visite. Sur une des façades il y avait tous les descendants des princes du plus ancien au plus récent. Et sur l’autre côté, il n’y avait rien parce que les français ont tout démoli quand Louis XIV a fait la guerre.

Puis nous sommes allés à l’intérieur, on a vu différentes pièces, dont une avec une maquette en bois du château avant qu’il ne soit détruit. Ensuite nous sommes allés dans la chapelle du prince.  Nous étions devant une porte dans laquelle il y avait des chauves-souris. Ensuite nous sommes allés voir un immense tonneau qui servait à entreposer le vin pour tous les habitants du château. Et pour finir on est allé visiter le musée de la pharmacie où il y avait de vieux médicaments comme par exemple des poudres qui sentaient mauvais et on pouvait les sentir.

Lorena et Maelle

Notre classe transplantée à Heidelberg : l’hébergement

Dans la chambre il y avait :

2 lits superposés Un lavabo
Une douche Une armoire
Une fenêtre Une table
Un toilette Un miroir

 

A la cantine il y avait :

-Pour le petit déjeuner il y avait du sucré et du salé…

– Pour le midi et le soir il y avait des crudités…

(Le dernier jour c’était BBQ).

Le soir après le repas, avant le coucher :

Après le repas, on allait tous dans nos chambres respectives, pour prendre la douche. Ensuite, nous devions nous brosser les dents. Puis, jusqu’à 20h10 on pouvait aller dans les chambres des autres. A 21HOO c’était extinction des feux. C’est-à-dire plus personne dans le couloir ou dans les chambres des autres.

En ouvrant la porte d’entrer :

Il y avait un hall d’entrée et on y trouvait quelques souvenirs à acheter (des bracelets, des porte-clés, des bagues et des colliers (en formes de Licorne) qui en fonction de notre humeur change de couleur.

Il y avait 2 bâtiments qui comptaient chacun 3 étages.A notre disposition il y avait une petite cour avec 2 tables de Ping Pong.

On a trouvé ça très accueillant. Très COOL J J    

Célia et Enzo

Classe rousse des CE1 et CE2 : jour 1

Nous sommes bien arrivés au Centre Alter Ego de Muckenbach, sous un temps magnifique.

Après une matinée d’installation et de visite du centre, nous avons pris un bon repas : nuggets, frites, petits pois, carottes, salades de tomates et concombre, glace en dessert.

L’après-midi, les CE1-CE2 bil. sont partis en promenade, à la découverte du piton de Falkenstein et de ses légendes.

Les CE1 et CE2 ont fait une course d’orientation aux alentours du centre et se sont mis dans la peau de musiciens en expérimentant différents instruments.

Après une bonne douche et un passage au salon de coiffure, les aventuriers se sont restaurés d’un buffet campagnard, avant de profiter d’une soirée « Voice Kids ».

Classe transplantée en Haute-Vienne, sur les traces des alsaciens déplacés à Veyrac et Verneuil/Vienne en 1939

Dès le début de la seconde Guerre mondiale, les habitants de Roeschwoog ( et des villages environnants), ont été évacués, dès 1939 dans le Limousin, à Verneuil sur Vienne et à Veyrac. La classe transplantée des CM1/CM2 de Mme Geyer et les CM2 de Mme Niedergesäss et Mme Boff,  a proposé aux élèves de retourner sur les traces de leurs proches ancêtres, dans le Limousin (région Nouvelle-Aquitaine) du 19 au 23 mars 2018. Contrairement à leurs ancêtres, déplacés dans des wagons à bestiaux, les élèves ont voyagé en TGV pour traverser la France. Ils ont rencontré les élèves des écoles de Verneuil sur Vienne et de Veyrac, avec qui ils correspondent depuis le début de l’année. Un accueil chaleureux leur a été réservé de la part des élèves, des enseignants, mais aussi des maires des 2 communes.

Le musée de la résistance de Limoges a accueilli les élèves pour une visite guidée, suivie d’une animation sur le thème de la vie quotidienne qui leur a fait découvrir le système de rationnement durant la 2ème Guerre mondiale. Le site d’Oradour-sur-Glane a aussi été visité avec les classes partenaires de Verneuil et Veyrac. Les élèves, en petites équipes mixtes, ont découvert le village martyr, avant d’investir le Mémorial en lui-même. Les activités communes avec les classes de Verneuil et de Veyrac se sont poursuivies au four historique à porcelaine des Casseaux et  sur le pont St Etienne à Limoges, dans la forêt des Vaseix pour grand jeu de piste et d’orientation organisé par les conseillers pédagogiques et les enseignants accueillants, et se sont achevées par un apéritif dinatoire commun à Veyrac avec élèves, enseignants, parents d’élèves, élus locaux au terme duquel chaque élève des 3 écoles s’est vu remettre un tee-shirt spécialement fait pour l’occasion. L’hébergement au centre équestre de Razès, a permis aux élèves de l’école intercommunale de Roeschwoog, de découvrir le temps d’une demi-journée le cheval et la conduite d’une calèche.Le passage par Poitiers pour reprendre le TGV a été l’occasion de passer une demi-journée au Futuroscope. Parmi les activités proposées par ce parc, tous les élèves se sont retrouvés, accompagnés par une personne non voyante, pendant 20 min dans le noir total  pour expérimenter la difficulté de se déplacer dans différents environnements quand il manque la vue. Des groupes ont pu aussi voir le documentaire «  dans les yeux de Thomas Pesquet » sur écran géant.

De retour en Alsace, les élèves préparent une exposition pour la médiathèque de Roeschwoog, qui sera visible fin mai – début juin, alimentant aussi le site de l’école par ce travail. Les conflits du XXème siècle continueront d’être travaillés, notamment avec une visite adaptée du Mémorial d’Alsace Moselle à Schirmeck et de l’abri du Heidenbuckel à Leutenheim au mois de juin.

L’école élémentaire intercommunale remercie chaleureusement les élèves, les enseignants, les élus de Verneuil sur Vienne et de Veyrac, pour leur accueil chaleureux, les invitations dans leur périscolaire pour le déjeuner, ainsi que pour l’organisation des activités communes ; elle remercie aussi le SIVU (communes de Roeschwoog, Leutenheim, Neuhaeusel et Fort-Louis) de l’école pour sa participation financière, le conseil municipal de Roeschwoog pour la subvention complémentaire alloué pour ce projet. Cette classe transplantée s’est faite avec le soutien du ministère des armées- direction des patrimoines, de la mémoire et des archives, qui a aussi participé financièrement. Des remerciements aussi à toutes les personnes qui, à différents niveaux, se sont investies et ont soutenu le projet tout au long de l’année scolaire.

A très bientôt, pour retrouver les travaux de nos élèves sur ce projet.

 

Sorties au ski

Les classes de Mme Niedergesäss et Mme Geyer sont parties faire du ski de fond en Forêt-noire plus précisement à Herrenwies. Lorsque nous sommes arrivés, nous avons directement pris le goûter. Le matin, nous avons fait des ateliers et l’après-midi une randonnée de 3 km. Vers 15 heures, départ pour Roeschwoog. Lorsque nous sommes arrivés, nous avons déchargé les skis et ensuite nous avons pu rentrer à la maison bien au chaud.

Pierre-Louis et Sarah